La résiliation de son contrat d'assurance auto: comment faire ?

La résiliation de votre contrat d’assurance automobile peut se faire pour plusieurs motifs bien précis. Pour sélectionner le motif correspondant à votre situation, et ainsi avoir plus d’informations, cliquez sur les liens ci-dessous :

ceci est géré par le modèle "auto FR - comparateur" in pages et présentera un comparateur d'assurances voiture .

Vous désirez arrêter votre contrat auto à sa date d'échéance anniversaire

Vous pouvez, chaque année, résilier votre contrat à la date d’échéance anniversaire.

Vous devez envoyer à votre assureur une lettre recommandée au moins 3 mois avant cette date anniversaire
Si la date d’anniversaire de votre contrat est le 1er mai, vous devez envoyer votre demande de résiliation par lettre recommandée le 31 janvier au plus tard.

Suite à une amélioration de votre risque auto assuré, votre assureur refuse de réduire votre prime et vous désirez résilier votre contrat

En cas d’amélioration du risque auto assuré, si votre assureur refuse de réduire la prime correspondante, vous pouvez résilier votre contrat en lui envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception. La résiliation prendra effet 30 jours après votre dénonciation. Une amélioration du risque auto peut exister par exemple lorsque vous changez de véhicule, lors d’un déménagement ou un changement de conducteur du véhicule.

Résiliation assurance auto suite à une augmentation de prime

La faculté de résiliation en cas d’augmentation du montant de la prime existe dans le contrat. Lorsque la compagnie modifie les conditions d’assurance et son tarif ou simplement le tarif elle adapte le présent contrat à l’échéance annuelle suivante. Elle notifie cette adaptation au preneur d’assurance 90 jours au moins avant cette date d’échéance. Toutefois le preneur d’assurance peut résilier le contrat dans les 30 jours de la notification de l’adaptation. De ce fait, le contrat prend fin à l’échéance annuelle suivante.

résilier assurance voiture

Suite à un changement dans votre situation personnelle (déménagement, mariage, retraite etc.)

Une amélioration du risque auto peut exister par exemple lorsque vous changez de véhicule, lors d’un déménagement ou un changement de conducteur du véhicule. En cas d’amélioration du risque auto assuré, si votre assureur refuse de réduire la prime correspondante, vous pouvez résilier votre contrat en lui envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception. . La résiliation prendra effet 30 jours après votre dénonciation.

Afin de savoir si l’événement a une incidence sur le risque garanti, vous pouvez demander un devis (assorti des mêmes garanties et franchises) pour votre nouvelle situation à votre assureur. Si la prime augmente ou baisse, c’est que la modification de votre situation personnelle a une incidence sur le risque garanti au contrat.

Suite à la vente de votre voiture

En cas de vente de l’auto, vous pouvez résilier votre contrat d’assurance. Ce dernier est automatiquement suspendu dès le lendemain de la vente. Vous devez envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à votre assureur le plus tôt possible en indiquant la date exacte de la vente. Le contrat prend fin 10 jours après l’envoi de la lettre recommandée avec accusé de réception à l’assureur. Si vous vendez votre auto le 20 mars, votre contrat est automatiquement suspendu le 21 mars. Vous pouvez résilier votre contrat d’assurance en envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception dès le 20 mars après la vente. Votre contrat prendra fin le 30 mars.

En cas de vente de votre auto sans remplacement, vous pouvez préparer en même temps l’acte de vente et la lettre de résiliation du contrat d’assurance. L’assureur vous demandera de renvoyer la carte verte. D’autre part vous devez ne pas oublier de renvoyer la plaque de votre voiture à la DIV.Votre assureur réclamera l »avis de radiation de la plaque pour résilier.

Arrêter le contrat d'assurance suite à un sinistre

Que vous soyez impliqué dans un accident en droit ou en tort, vous avez le droit de résilier votre contrat sans devoir fournir une explication.

Vous pouvez dès lors profiter de cet événement malheureux pour changer d’assurance. 

Dans quel délai ?

Vous avez jusqu’à un mois après le paiement ou refus de paiement de votre indemnité.