Dégâts des eaux : qu'est ce qui est couvert et qu'est ce qui ne l'est pas ?

Plusieurs dommages causés par un dégât des eaux sont couverts par l’assurance incendie mais certains ne le sont pas. Vérifiez-bien ci-dessous ce qui l’est et ce qui ne l’est pas ce n’est pas toujours aussi évident !

Rappel: un dégât des eaux est causé par de l’eau de ville ou d’une citerne reliée au circuit d’eau d’une habitation en opposition avec une inondation provoquée par un apport externe d’eau.

Passons en revue ce qui est couvert et ce qui ne l'est pas dans le contrat d'assurance habitation pour les dégâts des eaux

En ce qui concerne les dommages suite à un dégât des eaux, l’assurance incendie couvre toujours les dommages suivants :

  • Dommages suite à une rupture de canalisation
  • Dommages suite à une fuite
  • Dommages suite à une infiltration d’eau par le toit
  • Dommages suite au débordement d’installations sanitaires ou d’appareils électroménagers

Exemples :

  • Le débordement de votre machine à laver. Votre sol est endommagé.
  • Une conduite d’eau présente une fuite et cause des tâches d’humidité
  • Un robinet laissé ouvert


Mais qu’est ce qui n’est pas couvert par la garantie dégât des eaux ?

  • Les dommages aux appareils ayant causé le dommage ne sont pas remboursés. 
  • Les frais de réparation des toits ou terrasses par lesquels l’eau s’est infiltrée ne sont pas pris en charge.
  • La couverture des dégâts par la corrosion des tuyaux de canalisations est souvent sujette à des limitations.
  • Les dégâts causés par la mérule (non provoquée par un dégât des eaux) ne sont pas couverts ou si ils le sont, l’intervention est limitée à un certain montant.
  • Les dommages causés par le gel sont souvent conditionnés par la prise de mesures préventives : en cas de non chauffage du bâtiment pendant la période de gel il faut vider les canalisations ou fermer l’arrivée d’eau si le bâtiment reste inoccupé plus de 15 jours.
  • Les fuites d’une citerne à mazout peuvent être couvertes mais très souvent sous une couverture particulière.
Assurance dégâts des eaux

Que faire en cas de sinistre suite à un dégât des eaux?

Lorsque vous êtes victime d’un dégât des eaux, vous pouvez déjà entreprendre certains gestes afin de limiter au maximum les dommages et ainsi le sinistre dégât des eaux :

Supprimer la cause du dégât des eaux si c’est possible. 

Voici quelques exemples : couper l’eau de votre logement en cas de rupture de canalisation, fermer le robinet d’alimentation de la machine à laver ou du lave-vaisselle, prévenir au plus vite les voisins si l’eau provient d’un autre logement que le vôtre, placer une bâche sur un toit abîmé afin d’éviter les infiltrations d’eau.

  • Couper l’électricité à proximité de l’eau
  • Retirer les objets endommagés par l’eau ou ceux qui risquent de l’être
  • Protéger les meubles de l’eau
  • Laisser sécher les locaux (murs et plafond) en aérant ou en mettant du chauffage
  • En cas de gel, ne provoquez pas vous même un dégel 

Spareo compare les produits d'assurance habitation / incendie des compagnies suivantes