Indemnisation assurance incendie sur base de la valeur à neuf ou valeur réelle?

Lorsque vous êtes victime d’un sinistre couvert par l’assurance incendie, la compagnie vous indemnise très souvent en valeur à neuf mais cela peut aussi se faire sur base de la valeur réelle.

Spareo vous explique la différence

Indemnisation sur base de la valeur à neuf

Qu’est ce que la valeur à neuf ? 

Une valeur assurée en valeur à neuf signifie que si votre habitation est détruite par un incendie ou une catastrophe naturelle, l’assurance vous remboursera un montant équivalent au montant nécessaire afin que vous puissiez reconstruire votre habitation ou en acheter une nouvelle.

Cette valeur à neuf va très souvent suivre l’indice ABEX, l’indice qui suit les prix à la construction. La plupart des contrats d’assurance ont recours à cet indice afin de faire évoluer la valeur assurée de votre habitation correctement.

Exemple : si vous avez acheté votre maison en 2002 pour un montant de 250.000€ et qu’elle est aujourd’hui détruite, vous serez indemnisé pour la valeur d’achat d’une maison équivalente sur le marché immobilier actuel et non indemnisé d’uniquement 250.000€

Dans quels cas utilise-t-on la valeur à neuf ?

La valeur à neuf est utilisée dans le cadre de la couverture assurance incendie pour un propriétaire. Le propriétaire d’un bien immobilier doit en effet pouvoir reconstruire son habitation contrairement à l’assurance incendie du locataire qui ne couvrira que la responsabilité locative du locataire. Le locataire sera donc assuré en valeur réelle. 

La valeur à neuf est également utilisée pour le contenu de votre habitation et principalement pour votre mobilier.

Indemnisation incendie valeur à neuf versus valeur réelle

Indemnisation sur base de la valeur réelle

Qu’est ce que la valeur réelle ? 

Une valeur assurée en valeur réelle signifie que si votre habitation est détruite par un incendie ou une catastrophe naturelle, l’assurance vous remboursera un montant équivalent à la valeur à neuf moins la vétusté.

Dans quels cas utilise-t-on la valeur réelle ?

La valeur réelle est utilisée dans le cadre de la couverture assurance incendie pour un locataire. Le locataire d’un bien immobilier doit assurer sa responsabilité locative afin de pouvoir restituer le bien dans l’état dans lequel il l’a reçu contrairement à l’assurance incendie du propriétaire qui couvrira la reconstruction éventuelle de l’habitation. Le propriétaire sera donc assuré en valeur à neuf.